Appel à contributions – n° 20 – Dossier spécial – Entreprendre dans la diversité

L’entrepreneuriat peut être conçu comme un ensemble de  processus créateurs de valeur aussi bien économique que sociale. Les acteurs au cœur de  cette dynamique vivent des parcours singuliers, et disposent de profils ambivalents et multiples. Ils ont des caractéristiques qui leur sont propres et évoluent dans des environnements composites.  La richesse de leur personnalité et la nature des écosystèmes dans lesquels ils évoluent en font des entrepreneurs atypiques et porteurs de sens. L’émergence d’acteurs qui entreprennent dans la diversité et souvent la difficulté ne fait plus aucun doute et leur place dans le paysage entrepreneurial apparaît de plus en plus marquée. Qu’il s’agisse des  femmes (Scott, 1986 ;  Hisrich et Brush, 1987 ; Birley et Moss, 1987 ; Hisrich, et Brush, 2009), des immigrés (Levy, 2004), des étudiants (Gasse, 2003 ; Emin, 2004 ; Fayolle, 2004, 2009 ; Tounès, 2006 ; Boissin, 2008, 2009), des seniors (Kautonen et al. 2010, 2011 ; Maâlaoui, et al. 2013), des personnes handicapées (Maâlaoui, 2013) ou des demandeurs d’emploi (Nakara et Fayolle, 2012), nul ne peut ignorer l’importance économique et sociale de ces entrepreneurs de la diversité.

Entreprendre & Innover, revue trimestrielle, va publier dans son numéro 20 au quatrième trimestre 2013 un dossier spécial sur l’entrepreneuriat de diversité et lance à cet effet un appel à contribution sur cette thématique. L’ambition de ce numéro est de faire le point des recherches et réflexions sur ces types d’entrepreneuriat développés par des individus appartenant à des groupes soit sous-représentés (comme les femmes, qui ne représentent que 30% de l’entrepreneuriat en France), soit défavorisés (comme les chômeurs, les seniors, les personnes handicapées, les minorités ethniques, les personnes vivant dans la précarité et/ou la pauvreté…).

Dans un contexte de crise économique, mieux comprendre les motivations et les processus  entrepreneuriaux de ces acteurs constitue un véritable enjeu non seulement pour les instances publiques et politiques qui cherchent à mieux intégrer ces populations dans le tissu économique mais aussi pour  les organisations qui ont la responsabilité de les accompagner et de les aider.

Parmi les questions qu’il nous semble intéressant d’aborder, on peut lister, sans aucune prétention d’exhaustivité :

  • Comment des acteurs qui ont généralement moins de réseau et de ressources que les autres parviennent-ils à détecter des opportunités de business ?
  • Comment ces acteurs s’intègrent dans l’écosystème entrepreneurial et parviennent à trouver les ressources nécessaires au lancement et à la croissance de leurs activités ?
  • Quelles sont les stratégies de croissance privilégiées par ces acteurs ?
  • Quels sont les soutiens dont ils bénéficient ?
  • Ces acteurs doivent-il disposer d’un accompagnement et/ou d’un financement spécifique ?Les politiques publiques sont-elles adaptées à ces situations et à ces profils d’entrepreneurs ?
  • Comment faire évoluer les institutions pour les mettre davantage en adéquation avec les besoins spécifiques des publics sous-représentés et défavorisés ?

Cette liste n’est qu’indicative et d’autres questions peuvent bien évidemment être soulevées. Nous sommes particulièrement à la recherche d’approches et d’angles de vue multiples, et intéressés par des études de cas originaux.

Ce numéro d’Entreprendre & Innover est coordonné par Séverine Le Loarne – Lemaire, Adnan Maalaoui et Alain Fayolle. Conformément à l’esprit de la revue, il se veut un espace de débat et de dialogue entre chercheurs et praticiens. Les contributions attendues devront présenter dans un style clair et lisible des analyses stimulantes et des points de vue originaux, solidement étayés, susceptibles d’être utiles à toutes les parties prenantes. Les propositions doivent parvenir par voie électronique avant le 30 août 2013 aux éditeurs invités :

–          fayolle@em-lyon.com

–          Severine.le-loarne@grenoble-em.com

–          amaalaoui@esg.fr

Les dates principales à retenir sont :

–          30/08/2013 :         Soumission des textes originaux

–          20/09/2013 :         Retour vers les auteurs

–          18/10/2013 :         Date limite d’envoi des textes révisés

–          20/12/2013 :         Publication du numéro

Différents formats de contribution sont possibles. Les textes doivent être présentés selon les normes formelles de la revue définies dans la note aux auteurs accessibles sur le site de la revue :  Consignes aux auteurs Entreprendre et Innover 19 oct 2012.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s